ENQUETES

Compte rendu des enquêtes les plus significatives à la suite desquelles les animaux ont dû être retirés à leur propriétaire. Fort heureusement cela n’est qu’un infime partie de nos enquêtes, la plupart du temps ce ne sont que des problèmes de voisinage. Si vous êtes le témoin d’une maltraitance envers les animaux vous pouvez nous contacter par téléphone ou e-mail. Chaque demande sera traitée de manière confidentielle et votre nom ne sera jamais divulgué.

 

                           Téléphone                                                     E-mail :

                              04 50 70 26 54                                   spaduchablais@wanadoo.fr

Le 15 janvier 2011, les enquêteurs de la Spa du Chablais ont retiré deux chiens maigres sur la commune de Thonon Les Bains. Les deux chiens d’un certain âge de toute évidence mal nourris, vivaient de jour comme de nuit été comme hiver sur un balcon au milieu de leurs excréments. Il est à noter que l’un des deux chiens une femelle croisée York de 9 ans a déjà trouvé un foyer.  

Le 8 janvier 2011, les enquêteurs de la Spa du Chablais ont retiré un chien sur la commune d’Evian. Le chien était régulièrement battu à coups de pieds et de poings par le fils de sa propriétaire, lorsque celui-ci se trouvait sous l’emprise de l’alcool ou de la drogue. La maîtresse du chien, pour le bien-être du chien, a accepté de le céder à la Spa du Chablais. Le chien a retrouvé une famille prête à lui donner toute l’attention et l’amour qu’il mérite.

Le samedi 11 décembre 2010, les enquêteurs de la Spa du Chablais sont intervenus sur la commune de Perrignier suite à l’appel d’une bénévole de la Spa leur signalant l’abandon de deux chevaux par leur propriétaire.

En effet, depuis plusieurs semaines, les chevaux étaient nourris par la bénévole de la Spa du Chablais et ses amis.

La Spa du Chablais a alerté la gendarmerie de Bons en Chablais et porté plainte pour maltraitance et abandon d’animaux ; Dans un premier temps, la Spa du Chablais a reçu l’aide de l’association Animal Cross, la Mairie de Perrignier puis celle de la Protection des Populations – Service de la Protection des Animaux représentée par Monsieur Jean-Michel Pinel qui a alerté le refuge de l’Espoir à Arthaz. Il est à noter que la commune de Perrignier, sur laquelle se trouvaient les deux chevaux, a signé une convention avec le refuge de l’Espoir d’Arthaz.

 

La Spa du Chablais, grâce à l’intervention de Monsieur Pinel  a obtenu que le refuge de l’Espoir prenne le relais ; dans l’attente de la décision du procureur quant au devenir des deux chevaux, ces derniers  ont été déplacés, ils se trouvent actuellement dans un parc, propriété dudit refuge.

Les deux chiens à leur arrivée à la SPA

Photos prises à leur domicile sur la terrasse où ils vivaient 24h sur 24h dans leurs excréments

Enquête concernant des ânes à Saint-Gervais—avril 2014

Voir article du Messager-Faucigny du 10 avril 2014

Pour chaque don ou cotisation (25 €) vous recevrez un reçu fiscal par courrier que vous pourrez déduire de vos impôts.

Enquête à Pers-Jussy en coopération avec le refuge d’Arthaz et l’association Animal Cross (juin 2014).

 

· Le constat est le suivant:
une vingtaine d'ânes en absence d'identification (non déclarés aux haras nationaux), pieds non parés depuis fort longtemps.
16 ovins non tondus et  détenus dans de mauvaises conditions sanitaires et dans l'illégalité (animaux non bouclés).

·  une trentaine de chiens, chiennes et chiots vivants dans un environnement malsain ( présence de rats) et dont la reproduction n'est pas contrôlée..

· un chat enfermé dans un clapier.

· 2 chiens enfermés dans un box à veau

· une trentaine d'écureuils du Chili.

 

· Il a été décidé que:
les 30 chiens, chiennes et chiots allaient transiter par le refuge d'Arthaz où ils seront tous pucés et les femelles stérilisées quelques un lui seront remis plus tard, dans la limite de 9 autorisés par la loi et que toute reproduction serait interdite.

· les ânes nécessitant des soins immédiats vont également transiter par le refuge pour être parés par un maréchal-ferrant et lui seront rendus plus tard.

· les moutons devront être tondus par le propriétaire et bouclés sous 10 jours.

· Le propriétaire accepte un contrôle régulier de nos associations.

 

En conclusion de l'entrevue, le propriétaire a été informé de ses obligations de se mettre en conformité et qu'en cas de manquements une procédure judiciaire pourra être déclenchée.